As-tu déjà voulu en savoir plus sur l’UI Design ? Cet article est fait pour toi. Nous allons plonger dans l’histoire des interfaces utilisateur graphiques, et comment nous en sommes arrivés aux interfaces modernes. Nous verrons également qui est responsable de la conception d’interfaces et quelques principes de base de l’UI Design.

Concrètement. Qu’est-ce que l’UI Design ?

La conception d’interface utilisateur (UI Design) fait référence aux éléments visuels d’un produit ou d’une expérience numérique. Le plus souvent, l’UI va de pair avec l’UX Design.

Essentiellement, c’est la concrétisation de la vision d’une marque en un produit ou un logiciel. Les UI les plus courantes sont visibles sur les appareils que vous utilisez quotidiennement. Par exemple votre téléphone, tablette, ou ordinateur ; ou encore au guichet automatique où vous prenez de l’argent liquide, dans votre voiture… Absolument partout !

https://uxdesign.cc/smart-calendar-for-travelling-salespeople-a-ux-ui-design-challenge-13cb14791116

Qui crée ces interfaces utilisateur ? Principalement des UI Designers. Leur but est de rendre les interactions avec les utilisateurs aussi simples et efficaces que possible, en les guidant pour résoudre leurs problèmes avec facilité. Afin de mieux comprendre la conception de l’interface utilisateur, il est utile de commencer par le début.

Un bref historique…

Avant le revêtement glossy avec lequel nous interagissons couramment aujourd’hui, les interfaces étaient en fait basées sur le texte.

C’est vrai, l’interface TUI (ou interface utilisateur textuelle) était à l’origine notre façon de communiquer avec les ordinateurs. Les interfaces utilisateur textuelles sont uniquement textuelles, sans graphiques. L’exemple parfait de TUI est le mode sans échec Windows. Il présente un menu simple avec un fond noir, du texte gris et sans aucun style.

Les TUI sont toujours pertinentes aujourd’hui sous la forme d’éditeurs de texte. C’est le cas de Terminal pour Mac, et Command Prompt pour Windows. La majorité des ingénieurs passent leur journée à écrire du code en mode texte. Ce dernier sera ensuite rendu par un navigateur ou un serveur.

En 1963, Ivan Sutherland a développé Sketchpad. Cet outil a longtemps été considéré comme le premier programme de conception assistée par ordinateur et l’avènement des interfaces utilisateur graphiques modernes. Sketchpad a utilisé un crayon lumineux pour créer et manipuler des objets sur des dessins techniques en temps réel. Il les a ensuite coordonnés avec les graphismes à l’écran. C’était le premier pas vers les systèmes CAO (conception assistée par ordinateur) modernes que nous connaissons aujourd’hui.

À la fin des années 1960, des chercheurs de l’Institut de recherche de Stanford, sous la direction de Douglas Engelbart, ont mis au point le Système en ligne. Ce Système utilise des hyperliens textuels manipulés à la souris. Cependant, jusqu’en 1983, lorsque la Lisa d’Apple est sortie, les ordinateurs dotés d’interfaces utilisateur graphiques (GUI) n’étaient pas disponibles pour les utilisateurs individuels. Et il faudra une année supplémentaire avant que les interfaces graphiques ne soient largement consommées via le Macintosh 128K, en 1984.

Qu’est-ce qui fait un bon UI Design ?

Avec l’UI Design, on privilégie le « Less is more ». Le flux doit être fluide et harmonieux. Il doit s’écarter du chemin de l’utilisateur et lui permettre d’être totalement immergé dans l’expérience.

Une bonne interface utilisateur est….

Claire : L’interface parle clairement et n’est jamais trop embellie ou redondante. Il y a de la clarté sur chaque écran.

Intuitive : Elle présente à l’utilisateur tout ce dont il a besoin au moment où il en a besoin.

Structurée : Elle est organisée de façon réfléchie, avec des éléments connexes regroupés dans une structure utile. Les éléments sont clairs, cohérents et reconnaissables.

Réactive : L’utilisateur voit clairement les changements d’état sur le succès et l’échec de ses actions. Ceci peut même s’appliquer à des micro-interactions via des animations de boutons ou des retours d’informations sur des champs de saisie.

Cohérente : Elle devrait recycler les comportements et les composants qui permettent à un utilisateur de se fier à ses modèles.

Flexible : Elle devrait réduire le coût des erreurs et les prévenir de manière proactive. Elle doit également être tolérante et gérer avec élégance de multiples types de situations.

Donc… Qu’est-ce qu’un UI Designer ?

Un UI Designer est la force motrice derrière la création d’une interface claire, intuitive et cohérente. Il est responsable de la mise en place d’une interface attrayante du début à la fin ; elle allie la voix de la marque et les besoins de l’utilisateur. Ceci inclut chaque écran, message de confirmation, graphique de chargement, état d’erreur et état par défaut.

Un bon designer d’interface utilisateur validera également ses conceptions avec de nouveaux utilisateurs ou des utilisateurs existants ; tout ceci en s’assurant que l’interface proposée aidera à résoudre un problème et non à en créer un nouveau.

Une fois le produit ou la fonctionnalité expédié, il apprendra également et affinera ses conceptions basées sur l’analyse. Où les utilisateurs se retrouvent-ils coincés ? Où est-ce qu’ils laissent tomber ? Sont-ils débordés ? L’itération basée sur des tests d’utilisabilité est impérative pour une interface utilisateur réussie.

Selon le contexte du produit, il existe différentes techniques sur lesquelles le designer doit s’appuyer. Par exemple, l’interface de contrôle de la température d’un véhicule aurait une approche très différente de celle d’un tableau de bord analytique d’entreprise.

  • Dans la voiture, le contexte de l’utilisateur est différent : il n’y a pas autant de temps pour lire les composants individuels. L’utilisateur doit trouver rapidement ce qu’il cherche, ce qui signifie que l’interface utilisateur doit être super intuitive et lui permettre de se concentrer sur la route.
  • D’un autre côté, les utilisateurs auraient plus de temps pour examiner les données – et peut-être même les recouper différemment à l’aide de filtres – sur un tableau de bord d’analyse. Cela signifie que l’interface utilisateur devrait être souple pour traiter différentes dimensions de données.

Comprendre le contexte de quand, comment et pourquoi un utilisateur s’engage avec le produit est primordial pour son succès.

Sources : https://www.invisionapp.com/design-defined/user-interface-design